Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 17 mai 2018 à 18h30

Conférence - Débat de Maurice Lemoine,ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique


la CMCAS~ EDF du Languedoc ,

l'association

ERNESTO ET ENFANTS DE BOLIVIE

en partenariat avec Les Amis de l'Humanité du Gard et la Librairie Diderot vous invitent à la

Conférence - Débat

de Maurice Lemoine,ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique et spécialiste reconnu de
l'Amérique Latine, que nous organisons le

Jeudi 17 mai à 18h30

salle du Mas Verdier ,222 rue Guy de Maupassant à Nîmes.

sur le thème VENEZUELA: FIN DE CYCLE OU DESTABILISATION

En France comme dans toute l'Europe, il y a bien longtemps que les médias,sauf de rares et

louables exceptions, sont la propriété de grands groupes privés que les gouvernements qui

se succèdent ,de 1981 à nos jours.classés à gauche ou non ,ont renoncé à démocratiser.

Ils imposent leur image du Monde au service public et balisent notre imaginaire politique au
moyen de fausses informations, d'analyses économiques reprenant les thèses de
l'ultralibéralisme,de chiffres truqués et de formules passe-partout réitérées en boucle jusqu'à
saturation.

Les catégories sociales et professionnelles qui refusent les politiques économiques dictées par
les oligarchies sont présentées comme hostiles aux réformes,conservatrices,corporatistes,et
bien plus encore.De même, les pays qui refusent les règles ultralibérales de la mondialisation
doivent faire face à un flot ininterrompu de fausses informations. Parmi eux , comme d'autres
pays d'Amérique Latine, le Venezuela.

Alors que ce pays construit une démocratie participative et bat tous les records en nombre
d'élections ( 25 élections en 18 ans dans un système électoral qui est l'un des plus fiables du
Monde selon l'ancien président états-unien Jimmy Carter) , la majorité des grands médias a
entrepris une vaste campagne de désinformation visant à le déstabiliser tant au niveau de sa
politique économique que de la crédibilité de ses dirigeants.

C'est ainsi qu'ont fleuri et fleurissent les formules "Chavez dictateur ", "Maduro populiste" ,
les articles appelant à une insurrection armée comme ceux qui justifièrent au nom de la
démocratie le coup d'Etat militaire raté contre le président Chavez d'avril 2002, ceux qui
stigmatisent les pénuries alimentaires, ou encore les images montrant de soi-disants jeunes
pacifistes durement réprimés par les forces gouvernementales.

Sans être des inconditionnels du gouvernement actuel,nous souhaitons vous parler du
Venezuela réel, celui de la Révolution bolivarienne,aux antipodes de ces médias comme l'AFP,
l'agence REUTERS, ou de journaux comme El Pais ou Le Monde parmi les plus connus.

Yves Verdeil ,secrétaire de l'association

Ernesto et Enfants de Bolivie

Maurice Lemoine est un journaliste et voyageur engagé, rédacteur en chef de La Chronique d'Amnesty International de 1993 à 1996, avant de rejoindre le Monde diplomatique dont il a également été le rédacteur en chef. Autodidacte, il est une exception dans la presse française et dans l'équipe du Monde diplomatique.

Par le passé, il a été membre de la rédaction de la revue Autrement, producteur délégué aux Nuits Magnétiques sur France Culture, puis rédacteur en chef de La Chronique d'Amnesty International de 1993 à 1996.

Il est spécialiste de la situation politique latino-américaine et tout spécialement du Venezuela et de la Colombie.

Il publie le 2 avril 2015 un livre sur les coups d'État en Amérique Latine : « Les enfants cachés du général Pinochet, précis de coups d'État et autres tentatives de déstabilisation » (éditions Don Quichotte).

Interview de Maurice Lemoine sur TV5 Monde

https://information.tv5monde.com/info/venezue…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir